LA LECTIO DIVINA

23 mai 2017 – Mardi de la 6e semaine de Pâques A

Jean 16, 5-11

 

1.     La lectio (proprement dite)…

 

Prière pour demander l’Eau Vive de la Lectio divina :

Ô Jésus ressuscité, voici ma cruche vide, vide, vide, encore aujourd’hui…  Par l’intercession de l’Esprit Saint et du Cœur Immaculé de Marie, merci de la remplir à ras bord de ton Eau Vive et de boucher toutes les fissures afin qu’il n’y ait pas de fuites par où ta grâce puisse s’échapper…  Amen!

 

– Invocation à l’évangéliste du jour

 

L’enchaînement des faits :

C’est toujours l’heure où Jésus passe de ce monde à son Père.  Il continue de donner ses enseignements à ses disciples.

 

La qualité de l’action :

Les disciples sont pleins de tristesse parce que Jésus annonce son départ, son passage vers le Père.  Tous sont muets :  personne ne demande où il va.  Et Jésus les assure que c’est dans leur intérêt qu’il parte sinon il ne pourra leur envoyer le Défenseur.  D’auprès du Père, il l’enverra et c’est lui qui dénoncera l’erreur du monde sur le péché, sur le bon droit et la condamnation.  Il montrera où est le péché :  ne pas croire en Jésus.  Il montrera où est le bon droit :  Jésus retourne auprès du Père et on ne le verra plus.  Il montrera où est la condamnation :  le prince de ce monde est déjà condamné.

 

Selon Tassin et al., pour que vienne l’Esprit, il faut que Jésus s’en aille.  En effet, l’Esprit Saint n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié par le Père.

 

Les textes parallèles :

Gn 3, 14-15 :  Le jugement de Dieu sur Satan :  Marie lui écrasera la tête.

Mt 4, 1-11 :  Au désert, Jésus tenté par Satan est vainqueur.

Lc 8, 26-39 :  Le démoniaque et les porcs.

II Co 5, 14-15 :  Un seul est mort pour tous.

I P 5, 8-9a :  Satan est comme un lion qui rugit, cherchant qui dévorer.

Jc 3, 2 :  Celui qui ne faute pas par la langue est un homme parfait.

Mt 12, 25 :  Connaissant leurs pensées, Jésus leur dit :  « Tout royaume divisé contre lui-même devient un désert;  toute ville ou maison divisée contre elle-même sera incapable de tenir. »

 

2.     La méditatio (la ruminatio)…

 

Les valeurs permanentes :

Le Défenseur que Jésus nous enverra fera la vérité sur le mensonge proféré et propagé par Satan.

Jésus est vainqueur du prince de ce monde.

 

Ma phrase clé :

« Déjà le prince de ce monde est jugé. »

 

Ce que le Seigneur me dit :

« Ne crains pas le prince de ce monde.  Il est déjà jugé. »

 

3.     L’oratio…

 

Exclamation ou louange au Père, ou étonnement, admiration, etc. :

Ô Père adoré, tu as créé le monde et tu vis que tout cela était bon.  Cependant depuis le commencement, les humains sont mis à l’épreuve par le prince de ce monde :  Satan.  L’être humain se laisse tenter et il tombe dans le péché mais tu imposes à Satan des limites à ne pas franchir et tu délivres ton peuple (Gn 3, 14-15).  Tu lui envoies Moïse qui le libère du joug des Égyptiens.  Il est la figure de celui que tu enverras libérer l’humanité et qui vainc le prince des ténèbres.  Aujourd’hui tu me montres que si je crois en toi, je n’ai pas à craindre Satan.  Il est déjà condamné.

 

Mémoire de Jésus Christ :

Ô Père si aimant, tu ne saurais nous laisser nous égarer dans des chemins sans issue.  Pour notre libération, tu nous as envoyé ton Fils bien-aimé en personne!  Jésus lui-même doit se confronter à Satan, l’ange des ténèbres qui a eu raison de nos Premiers parents.  Dans le désert, Satan doit capituler car Jésus est vainqueur de toutes les tentations (Mt 4, 1-11).  Il doit capituler aussi quand une personne s’adresse à Jésus pour être délivrée du Malin (Lc 8, 26-39).  Aussi, pourvu que nous croyions en lui, Jésus le vainqueur du mal et du Malin est capable de nous délivrer de toutes nos oppressions, de toutes les forces du mal auxquelles nous sommes confrontés nous aussi dès notre naissance.  C’est ce que je crois de tout mon cœur, car ce que Jésus a fait étant sur la terre, il continue de le faire à notre prière.

 

Imploration à l’Esprit Saint… en posant mon regard sur Jésus :

Ô Jésus, Prince de la vie, par ton Esprit Saint, enseigne-moi comment tu peux et veux vaincre aujourd’hui le Prince de ce monde?  Comment tu peux et veux le vaincre dans ma vie personnelle?

 

Tu me dis dans ton Évangile d’aujourd’hui que c’est ton Esprit Saint, le Défenseur que tu nous as envoyé qui sera vainqueur en faisant la lumière sur le péché, le bon droit et la condamnation.  Tu me fais voir que ton Esprit Saint, ton Esprit de vérité est toujours à l’œuvre.  Tu ne peux pas, par lui, ne pas répondre à notre prière lorsque nous l’invoquons d’intervenir et de nous délivrer du mal.  N’est-ce pas ce que tu as fait étant sur la terre?  Tu nous as même délivrés du dernier ennemi auquel nous aurons à faire face :  tu nous as délivrés de la mort éternelle (II Co 5, 14-15).

 

Ô Jésus, quand je vois comment l’Esprit Saint m’est toujours présent, je n’ai pas de raison d’avoir peur du Malin, de l’esprit de mensonge qui nous oppresse à travers les tensions que nous vivons au quotidien et qui nous distraient de ta présence.  Ô Jésus, daigne me rassurer et me confirmer dans ma foi dans le Défenseur que tu nous as envoyé.

 

Supplication… eu égard à ce que le Seigneur me dit suite à ma phrase clé :

« Ne crains pas le prince de ce monde.  Il est déjà jugé. » 


Ô Jésus, toi dont la croix a été victorieuse sur toutes les forces du mal, daigne apaiser mes craintes du Malin qui, toujours essaie de nous faire tomber (I P 5, 8-9a).  Comment je peux le vaincre moi aussi, c’est uniquement par ma foi en toi et en ton Esprit Saint qui fera la vérité sur Satan et ses mensonges.  Aussi ô mon Jésus, daigne me protéger des embûches du démon par la prière et la foi en toi.  Apaise mon cœur, possède-le tout entier afin que je ne doute jamais de ta victoire sur Satan et sur le monde!

 

Doxologie :

Ô Père bien-aimé, je te demande d’exaucer ma prière, par Jésus le Vainqueur du mal et du Malin, lui qui règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.  Amen!

 

4.     La contemplatio…

 

Sitôt après mon repas du midi, j’entre en adoration de Jésus qui m’habite.  Pendant 45 mi. au moins, je fais silence.  Par ma foi en lui qui me préserve et me délivre des embûches du Malin, je le laisse apaiser mon cœur.

 

5.     L’actio…

 

Je puise ma force en Jésus qui nous a promis son Esprit Saint, son Défenseur qui fera son compte à Satan!

 

Dans la prière intense, la prière du cœur à chaque jour et à tout instant, je me remets entre les mains de Jésus vainqueur de tout mal, afin qu’il me fasse la grâce de vivre dans la charité en évitant les péchés de la langue.  Saint Jacques me dit que quelqu’un qui ne pèche pas par la langue est une personne parfaite (Jc 3, 2).

 

Si l’une de nous dénigre devant moi une consœur, avec la grâce de Dieu, je n’hésite pas à prendre sa défense.  Comme on dit, je la défends « bec et ongles! » tout en ne prenant pas de mots violents.  Je fais cela en toute la charité en apportant autant que possible des exemples concrets pour appuyer ce que je dis.

 

Si la compagne que l’on dénigre est vraiment dans son tort et que j’en suis témoin moi aussi, j’invite la personne qui dénigre à entrer en dialogue avec notre sœur afin que le conflit se règle dans la paix, la justice et l’amour.

 

C’est Satan qui divise, tandis que l’Esprit du Seigneur ne peut que nous unir en Jésus qui nous sauve.  Quand l’Église est discréditée, avec la grâce de l’Esprit Saint je la défends aussi, car me taire ce ne serait pas être chrétienne.  Ce serait même faire le jeu du Malin qui divise pour mieux régner (Mt 12, 25).

 

En bref :  l’actualisation de ma phrase clé…

 

Je m’approprie ma phrase clé du jour afin que ma vie en soit transformée en Jésus, Parole du Père :

 

« Déjà le prince de ce monde est jugé. » (Jn 16, 11).

 

Dans la vie communautaire, la porte par laquelle le Prince de ce monde entre le plus souvent, c’est le dénigrement en l’absence des personnes concernées.  Autrement dit, le mensonge de Satan se propage par la langue tant dans les médias que dans les relations interpersonnelles.  Satan agit sur les humeurs du moment. 


L’Esprit Saint, le Défenseur nous est donné pour nous alerter et nous faire trouver les mots qui gardent la réputation des compagnes.  C’est lui qui dans la Lumière dénonce le mensonge.  Mais pour cela il me faut le prier intensément et constamment.  Il me faut être à l’écoute et éviter de tomber dans le piège où Satan peut toutes nous entraîner.  Non seulement éviter de tomber dans le piège mais si quelqu’une y tombe, la charité demande de nous avertir les unes les autres afin que la communion fraternelle règne dans la communauté.

 

Si nous faisons ainsi, si nous ne péchons pas par la langue selon les humeurs du moment, nous pouvons dire que le Prince de ce monde est déjà condamné parce que dénoncé en plein jour, à la lumière de Dieu qui est Vérité…

Commentaires et Témoignages