LA LECTIO DIVINA

27 avril 2017 – Jeudi de la 2e semaine de Pâques A

Jean 3, 31-36

 

1.     La lectio (proprement dite)…

 

Prière pour demander l’Eau Vive de la Lectio divina :

Ô Jésus ressuscité, voici ma cruche vide, vide, vide, encore aujourd’hui…  Par l’intercession de l’Esprit Saint et du Cœur Immaculé de Marie, merci de la remplir à ras bord de ton Eau Vive et de boucher toutes les fissures afin qu’il n’y ait pas de fuites par où ta grâce puisse s’échapper…  Amen!

 

– Invocation à l’évangéliste du jour

 

L’enchaînement des faits :

C’est un simple témoignage de la part de Jean Baptiste.

 

La qualité de l’action :

Voici un simple témoignage de la part de Jean Baptiste au sujet de Jésus :  Le témoignage de Jésus est au-dessus de tout.  Celui qui accepte ce témoignage a la vie éternelle.  Celui qui refuse de croire ne verra pas la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui.

 

Selon Tassin et al.,  quelques auteurs voient en ces versets une suite directe du verset 12.  Dans ce cas, les versets 13-21 seraient la suite du verset 36.

Aujourd’hui on se refuse à introduire des modifications dans l’ordre actuel de l’évangile.  Mais on peut noter la parenté de ces versets avec 13-21 (interrompue par la séquence entre Jean et Jésus).  Ces versets explicitent l’affirmation synthétique du verset 13 qui affirme que seul le Fils de l’homme peut révéler le mystère de Dieu.

 

Les textes parallèles :

Mt 3, 17;  17, 5 :  Celui-ci est mon Fils bien-aimé;  je mets en lui toute ma joie.

Mt 24, 35 :  Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas.

Jn 11, 42-44 :  Résurrection de Lazare.

Jn 11, 25-26 :  Je suis la résurrection.  Qui croit en moi, même s’il meurt vivra.

Mt 12, 23 :  Écouter la Parole pour porter du fruit au centuple.

2 Co 1, 20 :  Jésus, le « oui » du Père.

I Jn 5, 10 :  Celui qui croit au Fils de Dieu possède en lui-même ce témoignage;  mais celui qui ne croit pas fait de lui un menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu au sujet de son Fils.

 

2.     La méditatio (la ruminatio)…

 

Les valeurs permanentes :

Jésus est l’envoyé du Père.

C’est en Jésus qu’il faut croire.

 

Ma phrase clé :

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle. »

 

Ce que le Seigneur me dit :

« Puisque tu crois au Fils, tu as la vie éternelle. »

 

3.     L’oratio…

 

Exclamation ou louange au Père, ou étonnement, admiration, etc. :

Ô mon Papa adoré, je te remercie pour le témoignage de Jean Baptiste qui me dit aujourd’hui que Jésus est ton envoyé.  Il vient d’en haut.  Il est au-dessus de tout!  Il me dit que celui qui croit en ton Fils bien-aimé a la vie éternelle.  Je le crois de tout mon cœur parce que ce qu’il me dit correspond à ce que tu dis toi-même de ton  Fils :  « Celui-ci est mon Fils bien-aimé;  je mets en lui toute ma joie » (Mt 3,17).  Et tu ajoutes :  « Écoutez-le » (Mt 17, 5).

 

Mémoire de Jésus Christ :

C’est pourquoi ô Père bien-aimé, je crois que Jésus est ton envoyé et qu’en lui j’ai la vie éternelle.  Tout ce qu’il me dit est vrai :  « Le ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront pas », c’est ce qu’il me dit (Mt 24, 35).  Ce matin, tu m’invites donc à continuer d’écouter la parole de ton Fils et des témoins qui croient en lui.  Tu m’invites à prêter attention à tout ce que je reçois et à discerner ce qui vient de toi et de lui.  Tu m’invites à faire confiance à Jésus qui, par sa Parole, écoutée, entendue et proclamée, parle encore à nos cœurs aujourd’hui.  Tu m’invites à choisir entre toutes les paroles celles qui donnent la vie, les paroles qui nous rendent heureux, heureuses, même ici-bas, parce qu’ajustées à ta volonté d’amour sur chacun, chacune de nous.

 

Imploration à l’Esprit Saint… en posant mon regard sur Jésus :

Par ton Esprit Saint, ô Jésus, enseigne-moi comment toutes tes paroles donnent la vie, la vie qui ne finit pas avec la mort.

 

Tu me donnes beaucoup de signes dont celui de la résurrection de Lazare (Jn 11, 42-44).  Tu me dis que si je crois en toi, même si je meurs, je vivrai (Jn 11, 25-26) :  « Je suis la résurrection.  Qui croit en moi, même s’il meurt vivra;  et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais »).  Et pour vivre en toi, ô Jésus, tu me donnes ton Pain de vie.  Tu me donnes tous les secours nécessaires dont l’Eucharistie, le sacrement du pardon, ta Parole de vie.  Tu me donnes aussi une communauté religieuse qui témoigne de sa vie en toi, une vie fécondée de ta grâce pour le salut du monde.

 

Seigneur Jésus, il y a toutes sortes de façons de mourir et de se laisser mourir.  Ce que tu me dis ce matin c’est que pour avoir part à ta vie, je dois recevoir de toi chaque jour cette vie que tu m’offres.  Je dois me nourrir de ta vie par l’Eucharistie et tous les moyens que tu mets si gracieusement à ma disposition.  La vie qui circule en ton Corps entier, je dois l’accueillir et la faire vivre aussi, particulièrement celle qui circule dans ma communauté.  Ô Jésus, actualise en moi ce que tu dis.

 

Supplication… eu égard à ce que le Seigneur me dit suite à ma phrase clé :

« Puisque tu crois au Fils, tu as la vie éternelle. » 


Ô mon Jésus, je crois en toi qui es la Vie, la preuve c’est que je me nourris de ton Eucharistie mais ta vie en moi ne peut s’épanouir que si je suis rattachée au Corps tout entier, c’est-à-dire l’Église et ma communauté toute entière.  Aussi, ô Jésus, envoie-moi ton Esprit Saint qui daigne purifier mon cœur afin que ta vie qui circule en moi ne soit pas obstruée par mes blocages affectifs.  Ainsi purifiée, ma vie en toi pourra porter du fruit au centuple.  N’est-ce pas ce que tu me dis dans ton Évangile :  si j’écoute ta Parole et la mets en pratique, je porterai du fruit au centuple (Mt 12, 23).  Ô Jésus, daigne actualiser en moi ta Parole de vie afin que je porte tout le fruit que tu attends de moi.

 

Doxologie :

Ô Père adoré, je te demande d’exaucer ma prière par Jésus ton bien-aimé qui a toujours été « oui » (2 Co 1, 20) et qui règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.  Amen.

4.     La contemplatio…

 

Sitôt après mon repas du midi, j’entre en adoration de Jésus vivant en moi.  Pendant 45 mi. au moins, je me repose en lui.  Je le laisse posséder mon cœur afin que son amour qui circule en moi ne soit pas contrarié par mes blocages affectifs.

 

5.     L’actio…

 

Par la puissante grâce de l’Esprit Saint, je crois et je reçois la Vie en Jésus.  Je la laisse circuler afin que mon amour pour mes compagnes en religion en soit aussi vivifié.

 

Parce que je crois en Jésus Eucharistie et en Jésus présent en mes sœurs, avec la grâce de Dieu, je ne me préoccupe pas tant d’aimer celles de mes compagnes qui me sont sympathiques, cela va de soi, mais je m’applique à aimer davantage et gratuitement celles envers qui je n’ai aucun attrait.

 

L’amour de l’Église et de ma communauté est ma carte de crédit par quoi on reconnaîtra que je crois en Jésus et je l’aime de tout mon cœur!  J’en témoigne par ma participation à l’assemblée eucharistique et ma présence aux prières et activités communautaires.

 

Parce que je crois en Jésus ressuscité et j’aspire en la vie éternelle, je m’efforce de vivre en enfant de Dieu baptisée dans la mort et la résurrection de Jésus.  Ce qui veut dire que je lui offre tout ce que je vis et à l’Eucharistie de chaque jour, je m’offre au Père en union avec lui pour que tous les enfants du Père puissent croire en Jésus et avoir eux aussi la vie éternelle.

 

En bref :  l’actualisation de ma phrase clé…

 

Je m’approprie ma phrase clé du jour afin que ma vie en soit transformée en Jésus, Parole du Père :

 

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle. » (Jn 3, 36). 


Seigneur tu me dis aujourd’hui :  « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle. »  Je crois en Jésus mais il me faut aussi accueillir en lui ta Parole de vie et les commandements d’amour qu’il nous a laissés.  Cela veut dire croire aussi en l’Église qui m’a baptisée au nom de Jésus, croire également en ma communauté de vie en Jésus et faire en sorte que nous soyons unies en lui comme les premiers chrétiens et chrétiennes.

 

Dans l’Évangile de ce jour, c’est Jean Baptiste qui témoigne au sujet de Jésus.  Dieu m’invite moi aussi à être témoin de Jésus qui a vécu au milieu de nous, qui est mort et est ressuscité et dont la Vie circule par son Esprit dans l’Église et la communauté (I Jn 5, 10).

Commentaires et Témoignages