LA LECTIO DIVINA

27 juin 2017 – Mardi de la 12e semaine du temps ordinaire A

Matthieu 7, 6. 12-14

 

1.     La lectio (proprement dite)…

 

Prière pour demander l’Eau Vive de la Lectio divina :

Ô Jésus ressuscité, voici ma cruche vide, vide, vide, encore aujourd’hui…  Par l’intercession de l’Esprit Saint et du Cœur Immaculé de Marie, merci de la remplir à ras bord de ton Eau Vive et de boucher toutes les fissures afin qu’il n’y ait pas de fuites par où ta grâce puisse s’échapper…  Amen!

 

– Invocation à l’évangéliste du jour

 

L’enchaînement des faits :

Comme les disciples se sont rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il continue son enseignement.

 

La qualité de l’action :

Jésus demande à ses disciples : 1) de ne pas jeter leurs perles aux cochons ni aux chiens, de peur qu’ils les piétinent et qu’ils se retournent contre eux pour les déchirer;  2) de faire pour les autres ce qu’ils veulent que l’on fasse pour eux;  3) d’entrer par la porte étroite pour avoir la vie :  Et Jésus de conclure :  « Entrez par la porte étroite.  Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition;  et ils sont nombreux, ceux qui s’y engagent.  Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie;  et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »

 

Selon Tassin et al., notre proverbe « ne pas jeter les perles aux pourceaux » vient de ce verset 6 dont le sens est le suivant :  ne livrez pas les choses précieuses à ceux qui ne sauraient en profiter et qui risquent en plus de se retourner contre vous.

 

Selon la Bible des Peuples, beaucoup choisissent le chemin qui mène à la perdition.  Cependant, même ainsi, ils ne sont pas privés de la miséricorde de Dieu.

 

Les textes parallèles :

Is 58, 5-14 :  Les conditions pour vivre heureux et heureuses sur le sol que Dieu met sous nos pas.

Mt 5, 17-20 :  Jésus est venu accomplir la Loi et les Prophètes plutôt que les abolir.

Jn 14, 6 :  Je suis le chemin, la vérité et la vie.

 

2.     La méditatio (la ruminatio)…

 

Les valeurs permanentes :

Accueillir la vie en plénitude.

Les autres ont droit aux mêmes égards que nous.

Être discrets sur les grâces plus intimes.  Choisir ses amis en rapport avec Jésus.

S’engager à la suite de Jésus, c’est suivre la voie étroite.

 

Ma phrase clé :

« Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi :  voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. »

 

 

Ce que le Seigneur me dit :

« Tout ce que tu voudrais que les autres fassent pour toi, fais-le pour eux, toi aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture :  la Loi et les Prophètes. »

 

3.     L’oratio…

 

Exclamation ou louange au Père, ou étonnement, admiration, etc. :

Ô Dieu d’amour infini, tu nous as créés pour que nous vivions en communion avec toi et les uns avec les autres, afin de nous assurer un bonheur éternel grâce au choix d’aimer que nous faisons.  Déjà dans le Premier Testament (Is 58, 5-14), tu nous fais voir la joie et le bonheur auquel nous sommes appelés et à quelles conditions.  Tu as bien tracé le chemin, heureux et heureuses ceux et celles qui l’empruntent.  Ô Père si aimant, daigne mettre en nous ton Esprit afin que voyant ce qui est bien, nous devenions ce que tu attends de nous pour nous combler sans mesure!…

 

Mémoire de Jésus Christ :

Ô Père qui veux notre bonheur ici-bas et en vie éternelle, le jour venu, tu nous envoies ton Fils bien-aimé qui, par ce qu’il est et ce qu’il fait, nous montre à l’évidence que notre bonheur n’est pas dans la poursuite d’un bonheur matériel qui se comptabilise à coup d’argent et de gains frauduleux au détriment des autres.  C’est pourquoi Jésus nous dit aujourd’hui de faire pour les autres ce que nous voudrions que les autres fassent pour nous.  Lui-même n’est pas venu abolir la Loi et les Prophètes, il est venu les accomplir (Mt 5, 17-20).  Il a vécu le don de l’Amour jusqu’à la croix pour notre salut, d’où faire pour les autres ce que nous voudrions qu’ils fassent pour nous, c’est ne pas mettre de limites à notre amour, un amour gratuit et désintéressé.

 

Imploration à l’Esprit Saint… en posant mon regard sur Jésus :

Seigneur Jésus, par ton Esprit Saint, enseigne-moi ce que je dois comprendre et faire pour que je m’engage dans le chemin qui conduit à la vie éternelle.

 

Dans ton Évangile d’aujourd’hui, tu m’invites à faire pour les autres ce que je voudrais qu’ils fassent pour moi.  C’est donc cela le chemin qui mène à la vie :  aimer comme si l’autre était moi;  aimer comme si l’autre était toi!  C’est cela la porte étroite que toi-même tu as empruntée et tu es allé jusqu’à la croix.  Tu as aimé celui même qui t’a livré!  Et ne me dis-tu pas que tu es toi-même le chemin qui conduit au Père, qui conduit à la vie éternelle (Jn 14, 6)?

 

Supplication… eu égard à ce que le Seigneur me dit suite à ma phrase clé :

« Tout ce que tu voudrais que les autres fassent pour toi, fais-le pour eux, toi aussi, voilà ce que dit toute l’Écriture :  la Loi et les Prophètes. » 


Ô mon Sauveur bien-aimé, par ta grâce, accorde-moi d’aimer inconditionnellement mes sœurs et toutes les personnes que tu mets sur ma route.  Accorde-moi de ne pas me fermer quand il arrive quelque chose que je ne comprends pas.  Mets dans mon cœur et sur mes lèvres la parole de bénédiction qui permet à ma sœur ou à toute autre personne de se découvrir aimable à tes yeux, se sachant aimée et bénie de toi.  Mets dans mon cœur un amour plus fort que toute offense, un amour plus grand que l’offense.  Mets dans mon cœur un pardon inconditionnel et la bénédiction qui guérit les cœurs!

 

Doxologie :

Ô Père bien-aimé, au nom de Jésus qui me demande d’aimer comme je voudrais être aimée, garde-moi dans cette vie en toi pour aujourd’hui et pour toujours, qu’importe le prix, lui qui règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.  Amen.

4.     La contemplatio…

 

Sitôt après mon repas du midi, j’entre en adoration de Jésus qui m’habite.  Pendant 45 mi. au moins, je me repose en lui.  Je le laisse posséder mon cœur afin que j’arrive à aimer inconditionnellement en lui toutes les personnes que le Seigneur met sur ma route.

 

5.     L’actio…

 

Par la puissante grâce de l’Esprit Saint, je me laisse aimer par Jésus au point d’arriver à pouvoir aimer les autres, toutes les autres personnes, comme il me le demande et comme je voudrais que les autres m’aiment.

 

C’est seulement en contemplant Jésus sur la croix, pardonnant à ses bourreaux, que je peux comprendre et accomplir ce qu’il me demande :  tout pardonner.  Aussi avec sa grâce, je m’emploie à découvrir les autres dans ce qu’ils ont de meilleur.  Je m’emploie à leur vouloir et leur faire du bien au-delà de tout ce qui peut me questionner, voire me blesser.

 

Chaque jour, je prie pour toutes mes sœurs et les personnes que le Seigneur met sur ma route.  J’ouvre mon cœur à la différence.  Je ne cherche pas tant à parler de moi qu’à écouter les autres.  Il suffit parfois d’une écoute attentive pour que la joie et la paix s’installent dans un cœur pessimiste.  Je compte sur l’Esprit Saint pour nous éclairer…

 

J’ai fait le vœu de vivre et travailleur au bonheur et au salut des personnes.  Que Dieu m’aide à accomplir ce vœu qui nous ouvre les portes du salut en Jésus.  C’est pourquoi j’offre toute ma vie en union avec Jésus.

 

En bref :  l’actualisation de ma phrase clé…

 

Je m’approprie ma phrase clé du jour afin que ma vie en soit transformée en Jésus, Parole du Père :

 

« Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi :  voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. » (Mt 7, 12). 


J’ai besoin de me sentir aimée pour pouvoir vivre pleinement et exprimer tout ce que je suis.  Jésus m’aime et me bénit.  Il me sauve et m’invite au bonheur éternel en lui et avec lui qui me conduit au Père et à la Trinité.

 

Le bonheur en Jésus que je désire pour moi, je le désire aussi pour les autres.  Voilà pourquoi j’ai fait un 4e vœu de vivre et travailler au salut de mes sœurs et frères.  Avec la grâce de l’Esprit Saint, je m’efforce d’aimer à la manière de Jésus.  Aimer à la manière de Jésus, c’est faire en sorte que les autres trouvent en lui leur bonheur éternel.  C’est dans la prière et par tout ce que je suis que j’accomplis mon 4e vœu.

Commentaires et Témoignages